Partagez | 
 

 3. Les différents types de cartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Staff AMC
avatar
+ 2.000 messages
+ 2.000 messages


Féminin

Nombre de cartes
Points17


MessageSujet: 3. Les différents types de cartes   Dim 24 Avr - 15:41



- COMMENT SONT CHOISIS LES NIVEAUX -


Attaque :
  1. Ne sait pas du tout se battre : ne fera rien en combat.
    Exemple : un petit animal ou un personnage qui n'a pas une personnalité de combattant (filles de shojo...)
  2. Peut techniquement se battre, mais rien d'extraordinaire : amateur dans le genre.
    Exemple : humain lambda qui n'a pas l'habitude de se battre : maladroit.
  3. Sait se battre de façon "normale" : coup de pied, coup de poing ou qui a une arme, mais peu d'expérience.
    Exemple : personnage qui s'est déjà battu et connait quelques coups, personnage qui n'a jamais utilisé une arme de sa vie ou très peu.
  4. Est plutôt doué dans son domaine : épée, pistolet, boxe...
    Exemple : un boxeur, un chevalier plutôt doué, un tireur d'élite...
  5. Sait trop bien se battre, presque irréel pour un humain.
    Exemple : combat pas réaliste (bonds un peu trop grands, réflexes exagérés).
  6. Attaque magique ou alliant une grande vitesse (pas du genre téléportation) et excellente précision.
    Exemple : attaque fulgurante liée à la magie, genre personnage de base dans Bleach.
  7. Grosse attaque (magique ou avec la force) qui peut détruire un bâtiment ou attaque quasi-inévitable de par sa vitesse (téléportation).
    Exemple : attaque si fulgurante qu'elle est inévitable pour un humain (esquive surnaturelle nécessaire), attaque à gros dégâts ne nécessitant pas de précision (type bourrin).
  8. Attaque de fou qui peut détruire une ville/un village en une fois.
    Exemple : Ichigo de Bleach : grosses attaques qui pètent tout le décor.
  9. Attaque très impressionnante, presque divine, évitable que par miracle ou esquive hors du commun.
    Exemple : attaque qui détruit tout sur son passage, sur une bonne surface, de type bombe atomique.
  10. Mort instantanée, aucun échappatoire.
    Exemple : la mort est inévitable même par l'esquive, du genre faucheuse, Enma Ai, divinité dont c'est une des spécialités.


Vie :

  1. Humain qui ne sait pas se défendre.
    Exemple : un petit animal ou un personnage qui n'a pas une personnalité de combattant (filles de shojo...)
  2. Humain ayant un minimum le sens de l'esquive lorsqu'il se fait attaquer.
    Exemple : humain lambda qui n'a pas l'habitude de se battre : esquive hasardeuse.
  3. Humain plutôt rapide, esquive plutôt bien maîtrisée.
    Exemple : humain qui a l'habitude de se battre et qui du coup manipule bien l'esquive.
  4. Humain rapide et manipulant très bien l'esquive.
    Exemple : genre ninja : bouge rapidement en combat et esquive très bien maîtrisée, sans aller dans l'irréel.
  5. Peau dure, type droide ou qui guéri plus rapidement que la normale ou personnages qui, dans leur jeu-vidéo, se déplace par case ou pas du tout.
    Exemple : personnage qui peut se faire frapper plusieurs fois, comme un droide qui supporte bien les coups ou des personnages à PV (qui ne sont pas comptés comme tels dans les matchs amicaux, attention).
  6. Pas facile à toucher (mais faisable) à cause de la vitesse et de l'esquive inhumaine/magique. Peut faire repousser ses membres.
    Exemple : créature volante, personnage qui fait de grands bonds...
  7. Quasiment intouchable : rapidité et esquive extraordinaire.
    Exemple : téléportation, entre autres.
  8. Gros balèze : ne sent pas les coups des humains.
    Exemple : droide à la peau très épaisse, créature en pierre, bon personnage de Bleach...
  9. Plus qu'une seule vie, et se défend très bien pour les garder. Personnage qui peut se régénérer tant qu'une partie n'est pas atteinte.
    Exemple : les homonculus ou personnage/créature qui se réanime rapidement ou qui se régénèrent complètement tant qu'une partie n'est pas atteinte (exemple Cell de Dragon Ball); les chats n'ont rien à faire ici : défense trop faible.
  10. Immortel.
    Exemple : divinité principale (Zeus, Odin...) ou personnage déjà mort (fantôme, faucheuse...).


Revenir en haut Aller en bas
Staff AMC
avatar
+ 2.000 messages
+ 2.000 messages


Féminin

Nombre de cartes
Points17


MessageSujet: Re: 3. Les différents types de cartes   Dim 24 Avr - 15:43


- COMMENT FONCTIONNENT LES CARTES -

Comme expliqué sur l'image, la carte présente 4 informations concernant le pokemon :
» à gauche ses résistances : quel(s) type(s) est/sont inefficace(s) contre ce pokemon
» à droite ses faiblesses : quel(s) type(s) est/sont efficace(s) contre ce pokemon
» en bas : son/ses type(s)
» en bas en dessous du nom du pokemon : son niveau
» l'opacité des types : si le rond de couleur représentant un type est légèrement transparent, cela signifie que le pokemon n'est pas concerné par ce type. Cependant, si le rond de couleur est visible à 100%, alors le pokemon est concerné par ce type en question.


- COMMENT SONT CHOISIS LES NIVEAUX -

Vous aurez peut-être constaté un faible (ou parfois fort) changement dans les niveaux de pokemons. Pour les réaliser, nous nous sommes basés sur différents points :
» le niveau auquel le pokemon a atteint l'évolution à laquelle il est actuellement. Par exemple, Bulbizarre étant un pokémon de première évolution, son niveau débutera à 05 ; Herbizarre étant de deuxième évolution, son niveau est de 16 (car dans le jeu il évolue au niveau 16) ; et enfin Florizarre qui est un pokemon de troisième évolution se verra attribué le niveau 32 (car dans le jeu il évolue au niveau 32).
» lorsque le pokemon évolue via autre chose que le niveau (pierre, bonheur, etc) ; nous lui attribuons un niveau moyen de 25. Cela permet de faire un juste milieu.
» lorsque le pokemon n'a que 2 évolutions et non 3 comme certains, son niveau de base se voit augmenté à 15 et non seulement 5. On peut prendre pour exemple Goupix.
» lorsque le pokemon n'a qu'une seule forme (donc pas d'évolution) il sera minimum niveau 25 pour les mêmes raisons dites précédemment.
» lorsque le pokemon est légendaire, le niveau sera de minimum 50. Cependant, il y a différents "niveaux" de légendaires (les principaux par exemple : Lugia) et les secondaires (Artikodins etc). Les principaux se verront attribués un niveau plus élevé.


- UN EXEMPLE -

Nous allons prendre en exemple Nymphali :
Nympahli est un pokemon de type Fée et de niveau 25 (parce qu'il évolue à partir d'evoli en fonction du bonheur).
Il est résistant aux types suivants : combat, dragon, insecte et ténèbres.
Il est faible contre les types suivants : acier et poison.

Pour toute question n'hésitez pas !

Revenir en haut Aller en bas
Staff AMC
avatar
+ 2.000 messages
+ 2.000 messages


Féminin

Nombre de cartes
Points17


MessageSujet: Re: 3. Les différents types de cartes   Dim 24 Avr - 15:43


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: 3. Les différents types de cartes   


Revenir en haut Aller en bas
 

3. Les différents types de cartes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Administration générale :: Réglement & explications-